Référencement & emarketing
actus & conseils

Majestic SEO : analyse du netlinking

25mar2014

Nous continuons notre revue des outils gratuits permettant d’analyser et optimiser votre référencement naturel avec Majestic SEO, service en mode Saas permettant d’analyser la structure et le volume du netlinlink d’un site ou d’une page (son réseau de liens externes ou backlinks). Avant d’aller plus loin dans la lecture, vous pouvez vous rafraîchir la mémoire en consultant notre précédent article sur les notions de netlinking et de liens externes..

Principales fonctionnalités de Majestic SEO

L’intérêt de Majestic SEO face à ses concurrents directs (Ahrefs ou Open Site Explorer) est que sa version gratuite (moyennant une création de compte) permet d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités de l’outil, en mode restreint mais suffisant pour des coups de sonde, là où les concurrents n’offrent qu’un tableau de bord synthétique, 5 backlinks visibles, et 3 à 5 requêtes par jour. Voici donc les fonctionnalités :

Site explorer : le tableau de bord général.

Renseignez une URL ou un nom de domaine, Majestic SEO retourne une synthèse  de son netlinking :

  • Données quantitatives sur la structure des backlinks.
  • Données qualitatives sur le profil des liens (nous reviendrons plus bas sur le Trust Flow et le Citation Flow).
  • Backlink history : chronologie d’acquisition des liens.
  • Répartition des types de liens : follow, nofollow, texte, image, frame, redirection.
  • Ventilation en pourcentages des ancres de liens reçues.
  • Les 5 derniers liens acquis.
  • Le volume et la qualité des liens reçus par 5 pages du site/du nom de domaine.

Ci-dessous, voici un extrait du dashbord sur le nom de domaine de l’Office de Tourisme de Toulouse :

Dashboard Majestic SEO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Domaines référents » : les sites externes produisant le plus de lien vers l’url analysée

La version gratuite donne une vue des 10 premiers domaines référents en fonction du nombre de backlinks qu’ils produisent, leur classement Alexa, et leur profil de liens respectifs.

Problème, impossible de pondérer le poids de chaque domaine référent. Par exemple, So-toulouse.com fait théoriquement 16000 liens vers Toulouse-tourisme.com. En fait, il s’agit en majeure partie d’un lien en header, comptabilisé autant de fois qu’il y a de pages sur le site. Google étant plus futé que Majestic SEO, un critère de pondération des liens sortants en header, footer ou sidebar, doit vraisemblablement être intégré à son algorithme.

« Backlinks » : ensemble des liens reçus

L’outil affiche les liens externes d’un site par ordre d’indexation par le robot d’exploration en identifiant l’ancre de lien, ainsi que la page visée. Par exemple, le site de l’office du tourisme de Toulouse reçoit un lien de Linternaute.com ciblant la page d’accueil. Le lien est fait sur l’expression « office de tourisme de Toulouse ».

Si le lien reçu par un site est issu d’un sidebar ou un footer, l’outil le comptabilisera pour chaque page qui possède ce type de zone de navigation.

New/lost : les liens gagnés ou perdus

Un histogramme représente le volume de nouveaux liens acquis et de liens perdus. Vous pouvez faire un zoom sur une période de 14 jours. Vous pouvez donc voir apparaitre quelques milliers de liens en un seul jour issus d’un même nom de domaine, ce qui complique la lisibilité des résultats.

Comment peut-on perdre un lien externe ? Tout simplement lorsque le site source supprime ou modifie sa page contenant le lien, ou lorsque vous supprimez malencontreusement votre page ciblée (erreur 404), sans avoir fait de redirection 301 vers une nouvelle url.

Anchor text : l’intitulé des liens reçus

Un tableau riche d’enseignements lorsque l’on travaille son référencement naturel, car il permet d’identifier un facteur clé de sur-optimisation visée par Google : le fait de faire correspondre de manière systématique un grand volume d’ancres identiques avec une requête précise. Par exemple, « hôtel pas cher à Toulouse » pour 30% des liens reçus.

Ici, la vue propose un classement par nombre de domaines référents, non par nombre de backlinks, pointant vers le site de l'office tourisme de Toulouse : un bon point pour la lisibilité et la pertinence des résultats.

Map : la répartition géographique des liens reçus

Une carte représentant le volume de liens reçus par pays : Majestic n’explique pas comment cette cartographie est générée. Les données sont vraisemblablement issues des données d’hébergement (publiques). Donc l’information n’est qu’une estimation : rien ne vous empêche de choisir un hébergeur étranger pour votre site français.

Pages : url de votre site recevant le plus de liens

Majestic SEO mentionne le <title>, l’url, le résultat de l’exploitation (éventuelle erreur 404), ainsi que les éventuelles redirections mises en place sur vos pages.

Profil de liens : la qualité des liens et sites référents

Majestic SEO et ses concurrents ne pouvant pas utiliser la formule du PageRank (par définition secrète et n’étant pas le seul facteur de visibilité), chacun y va de ses propres indices d’appréciation de la qualité, ou de la popularité d’un lien. Pour Majestic SEO, c’est un équilibre entre deux indices sur 100 :

  • Trust Flow (indice de confiance d’une page) : est calculé en fonction des liens issus d’une liste de sites validés manuellement par les équipes de Majestic SEO, sites institutionnels par exemple.
  • Citation Flow (indice de popularité) : est calculé en fonction du volume de liens externes et sites référents reçus.

Concrètement, si le profil de liens d’un site donne la part belle à la popularité au détriment de la confiance, il y a de fortes chances, d’après Majestic SEO, qu’il soit dans le collimateur de Google Penguin.

 

Quelques options intéressantes

Majestic SEO offre un certain nombre de fonctionnalités standards (rapports automatisés, extractions des données sous Excel, explorateur de site) ou propres. Toutes ne sont pas utiles au jour le jour. Cependant, certaines méritent qu’on s’y arrête.

  • Majestic Search Explorer : analyse les SERP (Search Engine Result Pages, ou pages de résultats d’un moteur de recherche) à partir d’une requête donnée en donnant le nombre de fois qu’apparaît le terme recherché dans les contenus, les titres, les ancres de liens externes, et les url de chaque site positionnés. Attention, il ne s’agit pas d’un résultat de l’index Google, mais du propre index de Majestic SEO.
  • Link Profile Fight : permet de comparer visuellement les profils de backlinks de deux sites sur les axes fiabilité/popularité.
  • Backlink history : permet de visualiser sur une période allant de 1 à 5 ans une courbe ou histogramme représentant de nombre de liens entrants ou de noms de domaines référents (vous l’aurez compris, si vous avez lu attentivement ce billet, cette option a notre préférence). Ci-dessous, la grande rivalité Toulouse versus Bordeaux. L'office de tourisme de Toulouse semble avoir fait le forcing en mai 2013 (un effet de la campagne de communication nationale de 2013 ?) :

 

Atouts et faiblesses de Majestic SEO

Dans sa version gratuite, Majestic SEO est peut-être l’outil le plus complet d’analyse du netlinking d’un site. Ses fonctionnalités sont très nombreuses, peut-être même trop nombreuses pour un non initié ! Son atout est de fournir une vision synthétique et claire via son dashboard. De plus, le Citation flow et le Trust Flow sont des indicateurs intéressants pour évaluer la valeur d’un lien à l’heure où Google ne communique plus sur le PageRank, mais à prendre avec des pincettes : ce n’est qu’une extrapolation théorique du PageRank.

Cependant, la comptabilisation mécanique des liens amène à des résultats qui sont difficilement pondérables donc analysables. On apprend qu’un site apporte 20 000 liens car un backlink est placé en footer : comment évaluer l’impact de ce lien pour le référencement ? Il est plus intéressant d’aller sur Google Analytics pour évaluer le trafic réel apporté.

Ensuite, la masse d’information disponible est telle que l’on peut passer un temps fou à l’analyser sans en ressortir d’enseignements forts. Et le temps est précieux en référencement. Nous préférons largement passer ce temps à rédiger du contenu, ou mettre en place des stratégies de relations publiques digitales qui apporteront des liens à valeur à joutée, c’est-à-dire, apportant du vrai trafic qualifié et des signaux de confiance pour Google.

Pour résumer : un outil exhaustif, parfait pour des coups de sondes concurrentiels ou pour identifier une potentielle pénalité Penguin. Mais un outil reste un outil : il ne travaillera pas pour vous et ne remplacera pas une bonne stratégie digitale alliant contenus et RP.

 

Pour aller plus loin dans l'exploration et l'analyse de vos performances SEO découvrez les 8 outils outils indispensables pour optimiser son référencement naturel.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
LinkedIn est LE réseau que toute entreprise doit travailler pour valoriser sa "marque employeur" et sa "marque commerciale" avec le soutien de ses collaborateurs embassadeurs. Lire la suite >
Les résultats d’Objectif Papillon pour l’exercice 2017 ont été publiés et sont accessibles en ligne. A nouveau une très bonne année puisque la marge brute enregistre une progression de 12% à 717 k€ et que le résultat d’exploitation est stable à 10,80 % du CA. Lire la suite >

Des outils internet, e-marketing et éditoriaux dédiés à la performance internet des professionnels de l'immobilier neuf